Krugor krugor@identi.ca

LĂ -bas

#floss #commons #gnulinux #basicincome #dia #tirageausort #permaculture #colibris

  • GJ

    2018-12-13T14:34:53Z via AndStatus To: Public

  • 2018-06-23T19:04:22Z via AndStatus To: Public

    Alain Damasio imagine la ZAD en 2045
    https://www.vice.com/fr/article/bj3b7d/alain-damasio-imagine-la-zad-en-2045 via @wallabagapp

  • monopole de la vĂ©ritĂ©

    2018-06-11T08:29:10Z via Dianara To: Public CC: Followers

    Loi sur les “fake news” : du monopole de la vĂ©ritĂ© au rĂšgne du mensonge -- Bruno Guigue
    https://reseauinternational.net/loi-sur-les-fake-news-du-monopole-de-la-verite-au-regne-du-mensonge/ 

  • camĂ©ras

    2018-05-30T07:30:35Z via Dianara To: Public CC: Followers

    21 degrĂ©s de libertĂ© – 19 – Framablog

    Notre vie privĂ©e dans l’intimitĂ© familiale est espionnĂ©e, comme dans les dystopies des annĂ©es 50, par des camĂ©ras que nous installons nous-mĂȘmes et dont profite la surveillance Ă©tatique.

    Voici dĂ©jĂ  le 19e article de la sĂ©rie Ă©crite par Rick Falkvinge. Le fondateur du Parti Pirate suĂ©dois aborde ici l’espionnage Ă  domicile auquel nous consentons.

    Le fil directeur de la sĂ©rie de ces 21 articles, comme on peut le voir clairement dans les Ă©pisodes prĂ©cĂ©dents que nous vous avons dĂ©jĂ  livrĂ©s, c’est la perte de certaines libertĂ©s dont nous disposions encore assez rĂ©cemment, avant que le passage au tout-numĂ©rique ne nous en prive.

    https://framablog.org/2018/05/28/21-degres-de-liberte-19/

  • fb neutre ?

    2018-05-30T07:19:47Z via Dianara To: Public CC: Followers

    Will people see the problem with having everyone inside one giant centralized silo?


    ... No, of course not.

    JanKusanagi at 2018-05-30T12:20:20Z

  • hidden stakes

    2018-05-30T07:18:04Z via Dianara To: Public CC: Followers

    L'enjeu masqué de l'élection présidentielle au Venezuela
    http://www.voltairenet.org/article201277.html

    The hidden stakes behind Venezuela’s presidential election
    http://www.voltairenet.org/article201289.html

  • 2018-05-27T19:00:02Z via AndStatus To: Public

    Victoire de Maduro : Le peuple contre l'oligarchie mondiale -- Professeur Chems Eddine Chitour
    https://reseauinternational.net/victoire-de-maduro-le-peuple-contre-loligarchie-mondiale/

  • 2018-05-25T13:21:29Z via AndStatus To: Public

    Ne m’appelez plus Radio France
 -- Maurice Lemoine
    https://www.investigaction.net/fr/ne-mappelez-plus-radio-france/

  • prĂ©emption

    2018-05-23T09:33:22Z via Dianara To: Public CC: Followers

    En guerre – pour la prĂ©emption salariale !

    par Frédéric Lordon, 21 mai 2018

    https://blog.mondediplo.net/en-guerre-pour-la-preemption-salariale

  • situation

    2018-05-23T09:24:47Z via Dianara To: Public CC: Followers

    « Les États-Unis se sont opposĂ©s, ont dĂ©stabilisĂ©, renversĂ© ou assassinĂ© chaque rĂ©formateur progressiste apparu sur la scĂšne politique dans la rĂ©gion depuis plus d’un siĂšcle »


    Le Dr. Maria PĂĄez Victor est une sociologue, nĂ©e au Venezuela et Ă©duquĂ©e Ă  Caracas, New York, Mexico, en Angleterre et au Canada. Pendant plusieurs annĂ©es, elle a enseignĂ© la sociologie de la santĂ© et de la mĂ©decine ainsi que les politiques en matiĂšre de santĂ© et d’environnement Ă  l’UniversitĂ© de Toronto. Le Dr PĂĄez Victor a une expĂ©rience nationale et internationale dans l’analyse des politiques et l’évaluation de l’impact de l’environnement et de l’énergie, avec une expertise dans les domaines de la santĂ©. Elle est un membre actif de la communautĂ© latino-amĂ©ricaine au Canada.


    Mohsen Abdelmoumen : Pouvez-vous nous dire quelle est la situation qui prĂ©vaut actuellement au Venezuela ?

    Dr. MarĂ­a PĂĄez VĂ­ctor : Il y a 6 questions clĂ©s pour comprendre la situation au Venezuela.

    1) Le pĂ©trole : La premiĂšre chose Ă  comprendre est que tout tourne autour du pĂ©trole. Le Venezuela possĂšde les plus grandes rĂ©serves de pĂ©trole connues dans le monde dans un emplacement gĂ©ographique hautement stratĂ©gique. Il faut 43 jours pour qu’un pĂ©trolier voyage du Moyen-Orient aux raffineries du Texas, alors qu’il ne faut que 4 jours Ă  partir du Venezuela. Les compagnies pĂ©troliĂšres et les gouvernements qu’elles soutiennent, convoitent le pĂ©trole vĂ©nĂ©zuĂ©lien. Si le pays ne produisait que des mangues, personne ne se soucierait de ce qu’il s’y passe. Le gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien a pris le contrĂŽle de sa compagnie pĂ©troliĂšre (PDVSA), a ouvert des contrats de partenariat privĂ© pour l’exploitation pĂ©troliĂšre mais avec l’État qui dĂ©tient la majoritĂ© des parts, leur a fait payer des taxes qui avaient Ă©tĂ© Ă  1% pendant 60 ans. Le revenu pĂ©trolier – au lieu d’ĂȘtre distribuĂ© aux Ă©lites d’entreprises – a Ă©tĂ© utilisĂ© pour financer les services publics nĂ©cessaires qui, pendant des dĂ©cennies, n’avaient pas rĂ©ussi Ă  rĂ©pondre aux besoins de la population.

    2) La souverainetĂ© : Un gouvernement qui ne suit pas la ligne des États-Unis, ne se plie pas aux dictatures nĂ©olibĂ©rales du Fonds monĂ©taire international et de la Banque mondiale, insistant sur le fait que son peuple est souverain et dĂ©cidera de son propre avenir et aspire Ă  construire une sociĂ©tĂ© socialiste et humaniste, ne sera pas tolĂ©rĂ© par la superpuissance restante. Surtout un pays de la rĂ©gion, que les États-Unis considĂšrent encore comme leur « arriĂšre-cour Â». Comment le gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien a-t-il osĂ© nationaliser ses ressources naturelles, sortir son armĂ©e de l’infĂąme École militaire des AmĂ©riques et vendre son pĂ©trole Ă  d’autres pays, et non exclusivement aux États-Unis !

    3) La guerre Ă©conomique : Il y a un plan systĂ©matique et stratĂ©gique conçu par Washington pour priver les VĂ©nĂ©zuĂ©liens de nourriture et de mĂ©dicaments. Ses exĂ©cuteurs sont les grandes sociĂ©tĂ©s, l’élite commerciale et les banques. Cela ne pourrait pas ĂȘtre plus clair. En 1972-1973, les États-Unis, scandalisĂ©s par le fait que le Dr. Salvador Allende, un communiste, avait gagnĂ© les Ă©lections au Chili, ont promis de se dĂ©barrasser de lui. Le prĂ©sident Nixon a dĂ©clarĂ© : nous allons faire crier l’économie du Chili. Et c’est arrivĂ©. Avant le terrible coup d’État qui a coĂ»tĂ© la vie d’Allende, l’économie chilienne Ă©tait sujette Ă  la thĂ©saurisation, Ă  la raretĂ© induite, Ă  l’inflation, aux manipulations monĂ©taires, au sabotage et Ă  la contrebande. C’est le mĂȘme scĂ©nario au Venezuela mais encore pire. Cela fait maintenant 5 ans de guerre Ă©conomique, oĂč les Ă©lites Ă©conomiques vĂ©nĂ©zuĂ©liennes, les laquais des puissances Ă©trangĂšres, sont tellement soutenues financiĂšrement qu’elles peuvent mettre en Ɠuvre la thĂ©saurisation, le sabotage, l’entreposage, la manipulation monĂ©taire, l’exclusion financiĂšre et la contrebande.

    4) Une Ă©lite corrompue et raciste : L’élite du Venezuela contrĂŽlait le gouvernement depuis des annĂ©es – ils Ă©taient les bĂ©nĂ©ficiaires de tous les revenus pĂ©troliers. Pendant 40 ans, ils se sont appropriĂ© et ont dĂ©pensĂ© l’équivalent de 12 plans Marshall. En 1999, lorsque le prĂ©sident Hugo ChĂĄvez a Ă©tĂ© Ă©lu, la pauvretĂ© se situait entre 60 et 80% et l’extrĂȘme pauvretĂ© et la malnutrition affectaient un tiers de la nation. La rĂ©volution bolivarienne du Venezuela a considĂ©rablement rĂ©duit la pauvretĂ©, la malnutrition et le vagabondage, et a fourni des soins de santĂ© universels et une Ă©ducation gratuite de la crĂšche Ă  l’universitĂ©. Elle a construit 2 millions de logements sociaux ces derniĂšres annĂ©es.

    L’élite vĂ©nĂ©zuĂ©lienne a montrĂ© par sa violence Ă©pouvantable dans l’opposition qu’elle est Ă©goĂŻste, vile et raciste, au point de payer des criminels pour mettre le feu aux bĂątiments publics, tuer des passants, attaquer une maternitĂ©, lancer des grenades Ă  partir d’un hĂ©licoptĂšre sur la Cour suprĂȘme, dĂ©truire les bus publics et, le plus horrible, de mettre le feu aux jeunes hommes « qui avaient l’air Chavistes Â», en d’autres termes, qui avaient la peau sombre. Cette Ă©lite ne se soucie pas de savoir combien son propre peuple souffre tant que les puissances Ă©trangĂšres ne lui auront pas rendu le gouvernement qu’elle est incapable de gagner aux urnes. Les principaux dirigeants de l’opposition ont parcouru le monde en demandant aux pays puissants de sanctionner et d’isoler diplomatiquement et financiĂšrement leur propre pays, sans se soucier que la nourriture et les mĂ©dicaments se rarĂ©fient.

    5) Un excellent processus d’élection : Il est scandaleux, mĂȘme dans ce climat politique de mensonges et de dĂ©sinformation, que l’on puisse considĂ©rer que le gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien n’est pas dĂ©mocratique et que le prĂ©sident Maduro est un dictateur. En 19 ans, il y a eu 23 Ă©lections diffĂ©rentes, toutes surveillĂ©es par des tĂ©moins nationaux et internationaux et le gouvernement en a gagnĂ© la plupart mais en a aussi perdu quelques-unes. Et on retiendra que l’ex-prĂ©sident des États-Unis, Jimmy Carter, a dĂ©clarĂ© en 2012 que : « En fait, sur les 92 Ă©lections que nous avons suivies, je dirais que le processus Ă©lectoral au Venezuela est le meilleur au monde. Â» La protection anti-fraude du systĂšme est trĂšs efficace car chaque vote a trois garanties : une empreinte digitale, un vote Ă©lectronique et un reçu papier. De plus, il y a une forte prĂ©sence d’observateurs nationaux et internationaux. Ironiquement, ni les États-Unis, ni le Canada, ni la plupart des pays europĂ©ens n’acceptent des observateurs internationaux Ă  leurs Ă©lections.

    6) Les Ă©lections prĂ©sidentielles le 20 mai 2018 : Les États-Unis et leurs alliĂ©s sont impliquĂ©s dans la subversion et la disqualification de la dĂ©mocratie vĂ©nĂ©zuĂ©lienne en discrĂ©ditant les prochaines Ă©lections prĂ©sidentielles du 20 mai. AprĂšs avoir agressivement exigĂ© ces Ă©lections, maintenant ils les dĂ©crient et exigent qu’elles soient stoppĂ©es parce qu’ils savent que la majoritĂ© des VĂ©nĂ©zuĂ©liens soutiennent leur propre gouvernement.

    Dans un exemple Ă©tonnant d’hypocrisie de la mentalitĂ© coloniale, le Parlement europĂ©en a adoptĂ© le 3 mai une rĂ©solution (492 voix pour, 87 contre, 77 abstentions) exigeant que le Venezuela suspende les Ă©lections prĂ©sidentielles. L’arrogance europĂ©enne tend manifestement Ă  exiger qu’un autre pays (mĂȘme extĂ©rieur Ă  l’Europe !) ne respecte pas sa propre loi, ses rĂšglements Ă©lectoraux et ses arrangements nĂ©gociĂ©s avec les dirigeants de leur opposition.

    Les États-Unis, le Canada, l’Union europĂ©enne, l’OEA (ndlr : Organisation des États amĂ©ricains) et le soi-disant Groupe de Lima des laquais de l’aile droite des gouvernements de la rĂ©gion sont en train d’attaquer les Ă©lections qu’ils avaient rĂ©clamĂ©es l’annĂ©e derniĂšre. Les lois vĂ©nĂ©zuĂ©liennes stipulent que les Ă©lections devaient avoir lieu en dĂ©cembre 2018, mais ils voulaient les Ă©lections l’annĂ©e derniĂšre. Le gouvernement a nĂ©gociĂ© avec l’opposition en RĂ©publique dominicaine et une date d’avril 2018 a Ă©tĂ© convenue. L’opposition a demandĂ© plus de temps. Le gouvernement a de nouveau acceptĂ© et ils ont arrĂȘtĂ© la date du 20 mai 2018.

    Maintenant, l’Union europĂ©enne dit qu’elle « n’accepte pas Â» les Ă©lections parce qu’il n’y a pas de « garanties Â», sans prĂ©ciser ce qu’elles signifient, ils demandent un « retour Ă  l’ordre constitutionnel Â» sans allusion ni tentative de connaĂźtre et de comprendre les lois et la Constitution vĂ©nĂ©zuĂ©liennes.

    En fait, c’est la stratĂ©gie d’abstention des États-Unis que les principaux leaders de l’opposition suivent pour que les Ă©lections puissent ĂȘtre disqualifiĂ©es. Ils ont refusĂ© de se prĂ©senter aux Ă©lections et exhortent les gens Ă  ne pas voter. Le gouvernement a demandĂ© Ă  maintes reprises Ă  ces partis d’opposition de se prĂ©senter aux Ă©lections. Ils essaient de diaboliser un systĂšme Ă©lectoral autrement performant. En somme, c’est un montage, un scĂ©nario de thĂ©Ăątre pour continuer Ă  diaboliser, contrarier et sanctionner un gouvernement qu’ils souhaitent renverser. Heureusement, l’opposition est divisĂ©e et quelques dirigeants se prĂ©sentent aux Ă©lections, malgrĂ© les critiques acerbes de leurs propres camarades opposants.

    Entretemps, une sociĂ©tĂ© de sondage la plus respectĂ©e au Venezuela a eu rĂ©cemment des rĂ©sultats intĂ©ressants liĂ©s aux Ă©lections prĂ©sidentielles du 20 mai :

    • 86% de VĂ©nĂ©zuĂ©liens rejettent toute intervention internationale dans le pays
    • 70% des VĂ©nĂ©zuĂ©liens disent qu’ils vont participer aux Ă©lections – c’est une autre dĂ©faite pour la section de l’opposition, soutenue par Washington, qui appelle Ă  l’abstention
    • 55% dĂ©clarent qu’ils vont voter pour Maduro
    • 11% dĂ©clarent qu’ils voteront pour Henri Falcon
    • 2% dĂ©clarent qu’ils voteront pour Javier Bertucci
    • 50% dĂ©clarent considĂ©rer le fonctionnement de l’AssemblĂ©e constitutionnelle nationale comme : « TrĂšs bon, bon ou normal Ă  bon Â»
    • 71% considĂšrent que Maduro va gagner les Ă©lections (2 mai 2018, TELESUR)

    Il y a une forte confiance que la DĂ©mocratie au Venezuela est vivante et bonne, et c’est pourquoi les États-Unis, le Canada, l’Union europĂ©enne et ses alliĂ©s en ont peur.

    En rĂ©sumĂ©, les Etats-Unis et leurs alliĂ©s au Canada et en Europe sont impliquĂ©s dans une conspiration visant Ă  renverser le gouvernement dĂ©mocratique et populaire de NicolĂĄs Maduro parce qu’ils veulent contrĂŽler le plus riche gisement de pĂ©trole du monde qui se trouve au Venezuela et ils veulent un gouvernement servile et obĂ©issant qui acceptera les pots-de-vin et permettra aux États-Unis et Ă  ses multinationales de gouverner et d’opprimer le peuple vĂ©nĂ©zuĂ©lien comme il l’a fait ces 40 derniĂšres annĂ©es avant le prĂ©sident Hugo ChĂĄvez.

  • carriĂ©risme & journalisme

    2018-05-22T19:03:41Z via AndStatus To: Public

    A qui faire confiance, la question existentielle, par Robert Parry
    https://www.les-crises.fr/a-qui-faire-confiance-la-question-existentielle-par-robert-parry/

    Avec les retombĂ©es du dĂźner des Correspondants de la Maison Blanche encore dans l’air, et alors que nous continuons d’honorer la mĂ©moire de Bob Parry, nous republions un article extraordinaire qu’il avait Ă©crit Ă  propos du dĂźner de l’annĂ©e derniĂšre et du carriĂ©risme qui mine la vie professionnelle amĂ©ricaine.

    La menace imminente de la TroisiĂšme Guerre mondiale, une extermination potentielle pour l’espĂšce humaine, est devenue plus probable parce que le public mondial ne peut compter sur les experts supposĂ©ment objectifs pour vĂ©rifier et Ă©valuer les faits. Au lieu de cela, le carriĂ©risme est Ă  l’ordre du jour parmi les journalistes, les analystes du renseignement et les observateurs internationaux – signifiant qu’il ne reste presque plus personne sur qui compter pour nous dire la vĂ©ritĂ©.

  • Venezuela’s Highly Unusual Presidential Election

    2018-05-22T08:33:49Z via Dianara To: Public CC: Followers

    Venezuela’s Highly Unusual Presidential Election
    https://venezuelanalysis.com/analysis/13828

    This is the best opportunity since 1998 that the opposition has to defeat the Bolivarian Revolution. So why are they boycotting the election? Greg Wilpert asks

    Venezuela will hold its 24th electoral event in 20 years this Sunday, 20 May. The path to this election was perhaps one of the most convoluted and difficult of Venezuela’s now nearly 20-year Bolivarian Revolution.

  • plaintes contre les GAFAM

    2018-05-22T08:28:36Z via Dianara To: Public CC: Followers

    Écrivons ensemble les plaintes contre les GAFAM | La Quadrature du Net

    21 mai 2018 - Depuis plus d’un mois, nous vous invitons Ă  rejoindre les 12 plaintes collectives contre les services des GAFAM. Aujourd’hui, nous vous proposons de rĂ©diger ces plaintes avec nous. Pour laisser le temps aux retardataires de nous rejoindre, nous dĂ©poserons la plainte le lundi suivant l’entrĂ©e en application du RGPD : le 28 mai.

    https://www.laquadrature.net/fr/plainteGAFAM

  • techniquement possible

    2018-05-22T07:15:21Z via Dianara To: Public CC: Followers

    21 degrĂ©s de libertĂ© – 18 – Framablog

    Si les documents rĂ©vĂ©lĂ©s par Snowden nous ont appris quelque chose, c’est que si une forme de surveillance est techniquement possible, elle est dĂ©jĂ  mise en application quelque part.

    https://framablog.org/2018/05/21/21-degres-de-liberte-18/

  • Sanctions

    2018-05-22T06:06:20Z via Dianara To: Public CC: Followers

    “Les sanctions sur l’Irak, la Syrie, le YĂ©men, la CorĂ©e du Nord ou l’Iran, sont l’équivalent Ă©conomique des bombes atomiques”

    Le 13 avril, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont
    lancé une attaque contre la Syrie. La raison, soutenue par un média
    grand public enthousiaste, Ă©tait la riposte Ă  une attaque chimique
    présumée dans la Ghouta orientale. Nous avons interviewé Stephen Gowans
    pour discuter de cet incident, de la politique étrangÚre américaine en
    Syrie, des comparaisons avec la politique Ă©trangĂšre en Irak et de la
    récente désescalade dans la péninsule coréenne. Gowans
    est l’une des voix les plus importantes lorsqu’il s’agit de dissĂ©quer la
    propagande de guerre des mĂ©dias grand public. Il est l’auteur de « Washington’s Long War on Syria Â» (2017) (La longue guerre contre la Syrie Ă  Washington) et « Patriots, Traitors and Empire – the Story of Korea’s Struggle for Freedom Â» (2018) (Patriotes, Traitres et Empire – l’histoire de la lutte pour la libertĂ© en CorĂ©e).

  • 2018-05-21T14:37:10Z via AndStatus To: Public

    Wikipedia Is An Establishment Psyop – Caitlin Johnstone – Medium
    https://medium.com/@caityjohnstone/wikipedia-is-an-establishment-psyop-c352c0d2faf

    I'm starting to supect that the whole Internet (including free software) is an Establishment PsyOp. :-(

    EVAnaRkISTO at 2018-05-21T21:31:31Z

  • $21 Trillion

    2018-05-21T07:47:01Z via Dianara To: Public CC: Followers

    USA : casse du siĂšcle au Pentagone

    http://www.entelekheia.fr/2018/05/20/usa-casse-du-siecle-au-pentagone/

    Par Lee Camp
    Paru sur Truthdig sous le titre The Pentagon Can’t Account for $21 Trillion (That’s Not a Typo)


    Des chiffres donnĂ©s par le Pentagone lui-mĂȘme montrent qu’il a perdu 21 billions. Oui, des billions avec un B. Et cela pourrait tout changer. [Un billion = un million de millions, NdT].

  • ZAD

    2018-05-21T07:12:51Z via Dianara To: Public CC: Followers

    « Vous ne nous écraserez pas »

    Édito de HervĂ© Kempf au sujet des expulsions Ă  Notre-Dame-des-Landes et de l’esprit combattif et de rĂ©sistance qui demeure ancrĂ© dans les esprits.

  • Philip Cross Affair

    2018-05-21T07:11:34Z via Dianara To: Public CC: Followers

    The Philip Cross Affair - #Wikipedia

    UPDATE “Philip Cross” has not had one single day off from editing Wikipedia in almost five years. “He” has edited every single day from 29 August 2013 to 14 May 2018. Including five Christmas Days. That’s 1,721 consecutive days of editing.
    [
]
    Because the purpose of the “Philip Cross” operation is systematically to attack and undermine the reputations of those who are prominent in challenging the dominant corporate and state media narrative. particularly in foreign affairs. “Philip Cross” also systematically seeks to burnish the reputations of mainstream media journalists and other figures who are particularly prominent in pushing neo-con propaganda and in promoting the interests of
    #Israel.

    This matters because, an ordinary reader who comes across an article questioning (say) the official narrative on the Skripals, is very likely to turn to Wikipedia to get information on the author of the article. Simply put, the purpose of the “Philip Cross” operation is to make certain that if that reader looks up an anti-war person such as John Pilger, they will conclude they are thoroughly unreliable and untrustworthy, whereas if they look up a right wing #MSM journalist, they will conclude they are a paragon of virtue and entirely to be trusted.
    [
]

    https://www.craigmurray.org.uk/archives/2018/05/the-philip-cross-affair/amp